Lycée Crogny > Métiers du Bois

Les métiers du bois Imprimer la Page
Loading

Les Métiers du Bois : 

 Cadre technico-commercial dans la filière bois

Chargé de missions et de projets

Poste d'encadrement dans les industries du bois

Bûcheron

Agent technique forestier ou agent patrimonial

Technico-commercial

Entrepreneur de Travaux Forestiers

Exploitant Forestier

Estimateur ou Commis de coupe Responsable d'Approvisionnement Technicien Supérieur Forestier Ouvrier Sylviculteur
 Garde Forestier Privé      

 

 

 




Cadre technico-commercial dans la filière bois

Le cadre technico-commercial est à un poste d'encadrement à responsabilité et d'animation d'une équipe de 5 à 20 personnes.

Activités professionnelles

Les activités du technico-commercial sont nombreuses et diverses:

  • - il manage une équipe
  • - il anime et gère des commerciaux
  • - il est responsable de la démarche qualité de l'entreprise
  • - il participe aux réunions de direction
  • - il propose la politique marketing et commercial
  • - il intègre et gère les échanges internationaux
  • - en général, responsable des achats et des ventes, il peut avoir la responsabilité d'une partie de gestion de production. 

Employeurs

  • Négoces bois et dérivés
  • Importateurs bois et dérivés
  • Entreprise de 1ère transforamtion (scieries, fabricants de panneaux, usines de pâtes à papier)
  • Entreprise de 2ème transformation (menuiseries industrielles)

Perspectives d'évolution

Il peut évoluer vers une entreprise de structure plus importante. Il peut aussi évoluer vers un poste de direction.

Salaire

Il peut varier de 1500 à plus de 3000 € par mois auquels s'ajoutent des primes et avantages (voiture de fonction...).

Diplômes requis pour exercer ce métier

De niveau II




Chargé de missions et de projets

De l'étude de faisabilité en passant par la conception, la mise en place et le management, le chargé de missions propose et gère les projets en étroite collaboration avec la direction. Il pilote leur avancement en étant garant des résultats qu'il est chargé d'évaluer suivant la mise en place d'indicateurs de réussite.

Il travaille souvent en autonomie.

Activités professionnelles 

Gestion et Management de Projets Techniques
  • il identifie les besoins
  • il décide des solutions à retenir suite à l'avant-projet acté par l'équipe de direction
  • il jalonne et planifie les projets
  • il identifie les risques et les préoccupations des acteurs
  • il assure les résultats attendus
  • il communique en direction des acteurs et des intervenants concernés
  • il assure la cohérence des projets ou des missions dont il a la responsabilité
  • il participe à la démarche qualité
  • il réalise les diagnostics de territoires, de forêts et d'habitats
  • il effectue diverses expertises dans le domaine de la flore, la faune, la végétation et la forêt
  • il construit une cartographie élaborée
  • il procède à l'encadrement et aux relevés de terrain selon le protocole établi par lui-même

Employeurs

  • Administrations ( SERFOB, DIREN, DDAF)
  • Organismes de recherche (INRA)
  • Parcs naturels régionaux et nationaux
  • Groupement de gestion et développement forestier
  • Coopératives forestières
  • Associations interprofessionnelles du bois
  • Bureau d'études privés

Perspectives d'évolution

Il peut se voir confier des missions plus diverses et plus importantes. Il peut aussi évoluer vers un poste de direction.

Salaire

Il peut varier de 1500 à plus de 3000 € par mois auquels peuvent s'ajouter des avantages (voiture de fonction, téléphone, ordinateur...).

Diplômes requis pour exercer ce métier

De niveau II




 Poste d'encadrement dans les industries du bois - Responsable de production ou Contremaître de scierie

Activités professionnelles

  • il organise la production dans les unités de transformation du bois;
  • il veille au respect de la qualité de la production;
  • il réalise des études de fabrication;
  • il établit des devis de fabrication;
  • il gère les stocks en amont et en aval.

Employeurs

  • Scieries et exploitations forestières
  • Papeteries

Perspectives d'évolution

Il peut devenir directeur de scierie.

Salaire

Son salaire peut varier de 1200 à 1500€.

Diplôme requis pour exercer ce métier

De niveau III 




Bûcheron

Le bûcheron est en contact permanent avec avec le milieu forestier dont il doit avoir une excellente connaissance. Il doit connaître parfaitement les risques encourus et maîtriser avec excellence toutes les techniques d'abattage manuel.

Activités professionnelles

Son métier est surtout tourné vers l'abattage de gros bois sans faire de dégâts aux peuplements (jeunes semis, arbres voisins...) en facilitant le travail du débardeur. Il façonne l'arbre abattu, c'est à dire ébranche la grume et le houpier. Il doit savoir classer les différentes catégories de produits en fonction de leur utilisation (bois d'oeuvre, bois d'industrie, bois de chauffage) et de leur qualité (charpente, ébénisterie, menuiserie, bois papier...). Il utilise des outils et des engins variés de plus en plus performants et dangeureux. Il travaille dans des conditions difficiles, par tous les temps et souvent pendant l'hiver. Ce métier nécessite une qualité d'exécution rigoureuse et professionnelle.

Employeurs

  • Coopérative forestière
  • Entrepreneur de travaux forestiers
  • Exploitant forestier
  • Scieries
  • Office National des Forêts
  • Groupement forestier
  • Propriétaire exploitant
  • Industries papetières
  • Négociants bois

Perspectives d'évolution

Il peut étendre ses milieux d’activités et se diversifier en ouvrier spécialisé en travaux forestiers, conducteur d’engins (abatteuse forestière, débardeur...), en commis de coupe, en garde particulier en forêt privée, en éhouppeur, en grimpeur-élagueur, en agent polyvalent d'entretien des berges de rivières.

Salaire

Le salaire dépend du mode de paiement (à la tâche, à l’heure, au nombre d’arbres…); il varie du SMIC jusqu’à 1830 €/mois.

Diplômes requis pour exercer ce métier

De niveau V

  • CAPA "Travaux forestiers" par apprentissage
  • BPA "Chef d'entreprise ou OHQ en travaux forestiers de sylviculture" 

De niveau IV




Agent technique forestier ou agent patrimonial

L’agent technique forestier ou patrimonial est un homme d’esprit technique qui doit connaître le terrain et son évolution.

Activités professionnelles

En forêt publique,

  • Il est assermenté, porte l’uniforme et possède une arme de fonction
  • Il encadre des problèmes juridiques et constate les infractions
  • Il est l’interlocuteur principal entre le public, les élus et tout intervenant
  • Il est responsable d’opérations sylvicoles (martelages, inventaire, gestion de chantier, estimation…)
  • Il maîtrise les données topographiques

Employeurs

  • Office National des Forêts
  • Collectivités territoriale

Perspectives d'évolution

Il peut devenir technicien supérieur forestier.

Salaire

Un agent débutant peut gagner 990 €/mois
Un agent expérimenté peut gagner 1450 €/mois
Selon les organismes et les fonctions du technicien, certains avantages peuvent compléter le salaire (véhicule de fonction, habitation, produit forestier divers comme du bois de chauffage…)

Diplômes requis pour exercer ce métier

De niveau IV

De niveau III




Technico-commercial "Produits d'origine forestière"

Activités professionnelles

Les différentes tâches du technico-commercial sont:

  • la commercialisation des produits issus de la première transformation
  • le conseil auprès de la clientèle
  • la prospection de nouveaux clients
  • la gestion des stocks

Employeurs

  • Scieries
  • Négociants bois et matériaux
  • Coopératives forestières

Perspectives d'évolution

Il peut devenir responsable de service commercial, chef de secteur ou responsable d'agence pour les négoces bois et matériaux.

Salaire

Il peut varier de 1220 à 2000 € par mois.

Diplômes requis pour exercer ce métier

De niveau III

  • Titre homologué "Chef de Produits Forêt-Bois"

De niveau II




Entrepreneur de Travaux Forestiers

 L'entrepreneur de travaux forestiers a sa propre entreprise. Il intervient comme prestataire de services en forêt d'autrui et réalise des travaux pour tous donneurs d'ordres public et privé.

Activités professionnelles

Voici quelques exemples d'activités d'un entrepreneur:

  • abattage de grumes, de gros bois et petit bois
  • tous les travaux sylvicoles: dégagement de semis, dégagement de plantation, nettoiement de gaulis, éclaircie résineuse et feuillue, élagage de peupliers et de plantation, plantation...
  • implantation et ouverture de cloisonnement sylvicole
  • implantation et ouverture de cloisonnement d'exploitation
  • récolte de graines
  • participation à des inventaires de parcelles boisées "pieds à pieds"
  • élagage manuel de parcellaire forestier (chasse)
  • pose de mobilier extérieur dans des aménagements touristiques forestiers
  • ...

Donneurs d'ouvrage

  • Exploitant forestier
  • Collectivités locales
  • Gestionnaire forestier (privé ou public)
  • Coopérative forestière
  • Groupement forestier
  • Expert forestier indépendant
  • Propriétaire exploitant
  • Propriétaire sylviculteur
  • Scierie
  • Groupement de développement forestier

Perspectives d'évolution

(dvpt entreprise)

Revenus nets

Il peut aller de 1100 à plus de 2000 €/mois. Il est proportionnel à son activité et au résultat de son entreprise.

Diplômes requis pour exercer ce métier

De niveau V

  • BPA "Chef d'entreprise ou OHQ en travaux forestiers de sylviculture"

De niveau IV




Exploitant Forestier

L’exploitant forestier est un commerçant qui achète et vend des matières et des produits d'origines forestières.

Activités professionnelles

  • Il achète et vend des bois sur pieds et abattus.
  • Il exploite ou fait exploiter les bois dont il est propriétaire.
  • Il estime la qualité et la valeur des bois qu'il achète.
  • Il organise ou fait organiser l'exploitation forestière manuelle et mécanisée.
  • Il manage une équipe de professionnels ou une entreprise sous traitante.
  • Il optimise la vente des bois.

Employeurs

Il est soit son propre employeur, soit un salarié.

Perspective d'évolution

(dvpt entreprise)

Revenus nets

Il peut aller de 1400 à plus de 3000 €/mois; il est proportionnel à son activité et ses compétences techniques et commerciales.

Diplôme requis pour exercer ce métier

Il est souhaitable d’avoir une solide formation forestière, de gestion d’entreprise et techniques commerciales.

De niveau IV

De niveau III




Estimateur ou Commis de coupe

Le commis de coupe estime les qualités et le volume des lots de bois mis en vente, sur pieds ou abattus.

Activités professionnelles

  • Il organise les exploitations forestières de bois d'oeuvre, de bois d'industrie et de bois de chauffage.
  • Il gère les équipes de bûcherons.
  • Il peut occasionnellement exploiter des bois.
  • Il marque les découpes.
  • Il réceptionne, cube et marque les lots de bois.
  • Il trie et fait trier les bois par qualité et par essence.
  • Il organise le transport du bois.

Employeurs

  • Coopérative forestière
  • Exploitant forestier
  • Scieries
  • Négociants bois

Perspectives d'évolution

Il peut évoluer vers le poste de responsable d'approvisionnement ou créer son entreprise.

Salaire

Son salaire peut aller de 1200 € à 1700 € / mois.

Diplômes requis pour exercer ce métier

De niveau IV

  • Spécialisation d'initiative local "Commis de coupe"



Responsable d'Approvisionnement

Le responsable d'approvisionnement organise et structure l'approvisionnement en bois d'une entreprise(scierie, négociant...).

Activités Professionnelles

Il peut être amené à réaliser différentes opérations :

  • l’estimation du volume et de la qualité des lots de bois mis en vente, sur pieds ou abattus.
  • l’évaluation du prix d’achat et des coûts d’exploitation.
  • la négociation du prix de vente ou la participation aux ventes aux enchères.
  • le suivi des travaux d’exploitation et d’organisation du transport des bois jusqu’au site de transformation.
  • la prospection et la relation avec les vendeurs.
  • l'organisation des transports de bois.

Employeurs

  • Scierie
  • Entreprise de travaux forestiers
  • Entreprise de transformation du bois
  • Coopérative forestière

Perspectives d'évolution

Il peut devenir directeur de scierie ou responsable d’une chaîne de produit. Il peut également créer son entreprise.

Salaire

Il peut percevoir entre 1220 € et 2000 €/mois.

Diplôme requis pour excercer ce métier 

De niveau III

De niveau II




Technicien Supérieur Forestier

Le technicien supérieur forestier doit être polyvalent, il alterne entre des phases de terrain et de bureau. Il a souvent des fonctions de responsabilités de projets, de conseils, de gestion de forêt... Il participe à l'élaboration d'aménagements forestiers (y compris les plans simples de gestion), au classement de zones écologiquement sensibles et dirige une équipe. Il est aussi amené à coordonner les entreprises exécutant les travaux forestiers.

Activités professionnelles

En forêt publique

En forêt privée

- responsable de 4000 à 7000 hectares - responsable d'un secteur forestier départemental
- assermenté - peut être chef d’entreprise
- organise et contrôle le travail des agents et ouvriers - se charge du développement des forêts, des conseils aux propriétaires, de l’élaboration des Plans Simples de Gestion
- participe à l’élaboration des aménagements - participe à des analyses ou expertises forestières
- assure la liaison avec les entreprises - travaille dans des entreprises et organismes de gestion et/ou d’exploitation forestière en France et/ou à l’étranger.
- peut être adjoint d’un ingénieur ou chargé de mission.  
- peut participer aux actions de politique forestière.  
- est capable d’assurer des enquêtes statistiques, de gérer des flux, et d’accomplir une comptabilité  

Employeurs

PUBLIC

PRIVE

- Office National des Forêts
- Direction Départementale de l’Agriculture et de la Forêt
- Inventaire Forestier National
- Ministère de l’Agriculture et de la Pêche
- Ministère de l’Environnement et du Développement Durable
- Parcs régionaux ou nationaux
- Institut National de la Recherche Agronomique (Centre National de la Recherche Forestière)
- Chambres d’agriculture
- Service Régional de la Forêt et du Bois
- DIREN
- Centre Régional de la Propriété Forestière
- Institut pour le Développement Forestier
- Groupements
- Coopératives
- Syndicats forestiers
- Expert forestier pour des propriétaires privés ou des communes
- Entreprise de gestion et/ou d’exploitation
- Association Forêt-Cellulose

Perspectives d'évolution

Il peut devenir :

  • Expert (après 10 ans d’expérience professionnelle, examen et dossier)
  • Ingénieur (après concours ou formation)
  • Responsable d’une cellule spécialisée (Système Informatique Géographique, Défense Forestière Contre les Incendies, Restauration des Terrains Montagneux, Département de la Santé des Forêts, commercialisation des produits forestiers…)

Salaire

  • Un technicien débutant peut gagner 1450 €/mois
  • Un technicien confirmé peut gagner 1900 €/mois

Selon les organismes et les fonctions du technicien, certains avantages peuvent compléter le salaire (véhicule de fonction, habitation, produits forestiers divers comme du bois de chauffage…)




Ouvrier Sylviculteur

 Dans la plupart des cas, la forêt peut s’installer et croître sans l’intervention de l’homme, mais si l’on veut qu’elle remplisse au mieux ses différentes fonctions, l’ouvrier devra réaliser de nombreux travaux.

Activités professionnelles

Il réalise l’ensemble des travaux d’entretien et de renouvellement des peuplements forestiers, c'est-à-dire :

  • planter la future forêt,
  • dégager les jeunes plantations,
  • tailler et élaguer les arbres d’avenir,
  • entretenir les différents aménagements (touristique, gibier, route, chemin…),
  • abattre les bois de faible diamètre,
  • réaliser des éclaircies résineuses et feuillues,
  • effectuer le dégagement de semis, le dépressage et le nettoiement des gaulis,
  • réaliser des traitements phytosanitaires (si titulaires du D.A.P.A.: Diplôme d'Applicateur de Produits Phytosanitaires).
  • Il peut également participer à des inventaires de parcelles et à des martelages.

Son travail est essentiel, car il conditionne l’évolution des jeunes peuplements. Il doit être capable de quantifier son travail.

Employeurs

  • Coopérative forestière
  • Entrepreneur de travaux forestiers
  • Exploitant forestier
  • Office National des Forêts
  • Propriétaires privés
  • Pépinièristes forestiers
  • Entreprises réalisant des entretiens de rivières
  • Collectivités locales

Perspectives d'évolution

A l’ONF, il peut devenir agent technique après avoir acquis une certaine expérience qui lui ouvre le droit au concours interne.
En forêt privée, il peut devenir garde particulier, évoluer vers le métier de commis de coupe ou d'employé communal spécialisé.

Salaire

Son salaire peut aller du SMIC à environ 1500 €/mois.

Diplôme requis pour exercer ce métier 

De niveau V

  • CAPA "Travaux forestiers" par apprentissage
  • BPA "Chef d'entreprise ou OHQ en travaux forestiers de sylviculture"

De niveau IV




Garde Forestier Privé

Le garde forestier en forêt privé est un homme d'esprit technique possédant de solides savoirs-faire en gestion forestière.
Il doit maîtriser le travail de terrain et veiller aux évolutions des techniques utilisées aussi bien en écologie forestière qu'en exploitation. L'outil informatique est souvent nécessaire.
Souvent seul, il doit posséder des qualités aiguisées d'observateur.

Activités professionnelles

Il est l'interlocuteur principal entre la forêt, le propriétaire et tous les intervenants. Il est responsable d'opérations sylvicoles (martelage, inventaire, estimation...), gère avec le gestionnaire les forêts dont il a la responsabilité, maîtrise les données topographiques, réalise les travaux d'aménagements et certains travaux sylvicoles.

Employeurs

  • Collectivités territoriales
  • Organismes privés
  • Propriétaires privés de la forêt
  • Groupements forestiers
  • Experts forestiers

Perspectives d'évolution

Il peut devenir technicien supérieur forestier.

Salaire

Un débutant peut gagner 1250 €/mois et un garde expérimenté peut gagner plus de 1550€/mois.
Selon les employeurs et les fonctions du garde, certains avantages peuvent compléter le salaire (véhicule d'entreprise, habitation, produits forestiers divers comme du bois de chauffage...).

Diplômes requis pour exercer ce métier

De niveau V

  • BPA "Chef d'entreprise ou OHQ en travaux forestiers de sylviculture"

De niveau IV

De niveau III






Dernière mise à jour : 16/02/2011